Month: January 2018

BIG Mistakes business owners make when hiring ’TOP’ Employee’s

Guest Post by: Jeff Consul, Institute Of Innovation

1.) Skills can be Taught — VALUES CANNOT. Always first confirm that you would trust them to work on your grandmothers house, or babysit your kids — before you start to see how they handle the tools. People with crappy attitudes and bad values are NEVER worth the effort. Inevitably they find something to externalize about; you’re not paying them enough, they don’t get enough time off, the gravity is too heavy…

2.) Confirming GRINDABILTY — But don’t ask how hard there last job was. Ask How LONG this hard job lasted, ask why they DIDN’T quit, ask what they LEARNED from this hard job, and how it changed them as a person.

3.) Call References — BUT — ask questions that allow you to see if you were right about their character. Remember that’s what you’re ultimately judging. 70% of the stuff on any resume is going to be questionable/exaggerated. When they worked for you; What were they the most proud of? When were they the happiest? What’s something most people wouldn’t know about them?

Call References

4.) Always remember that doing one or two more interviews is always MUCH less time than retraining anyone. Wait for the right person, even if their particular skill is lower — someone who lines up with your values can be leveraged over the long run, someone who quits in the middle of a job because the gravity is a little too heavy that day… is always going to be a let down

Share this:
Posted by VenturX in Blog, 0 comments

Am I Being Paid What I Am Worth?

Guest Post by: Jeff Consul, Institute Of Innovation

Clients

That’s all that matters at the end of the day. I’ve talked to numerous companies who will talk about the revenue they pull in. But realistically, it doesn’t really matter unless you’re making a good profit.

Even if a company does $2 Million a year in revenue, but the profit is 1%….they only keep $20,000 at the end of the day.
I believe in running a tight business, which means keeping my margins between 40–50%.

So how do you actually begin to do that?

1. Charge premium prices.

This doesn’t mean you over charge your customers or just add money on. This means that you offer more value for the price they are paying. You give them the best experience they will ever have and an assurance that the project will be completed better then any person they’ve hired before. If you can communicate value, you can charge a premium price.

2. Budget.

It’s unrealistic to walk into a job and not have any budgets set. You need to have a pre job budget set up. You should know down to the cent what you’ll be spending on materials, labour, etc. Is it perfect? No….but it will give you a sense of where your profit should be at before you even step onto the job. This allows you to change things consistently in your estimating process. For example, if you’re noticing that you’re going budget on materials every time, then you should likely increase the estimate cost for materials in your pricing.

3. Financial Tracking

Track your profit each day. Make sure you track exactly where the money is going. Do a review each week on the totals. After the jobs are completed, make sure to keep track of all receipts and how much you paid for labour. We call this a post job expense check.

If you can implement these 3 things, your profit will skyrocket 5–10%. As you continue changing and iterating, you’ll likely eventually get up to the 35% profit margin, regardless of what industry you’re in.

Good luck!

Share this:
Posted by VenturX in Blog, 0 comments

3 Erreurs commises par les Startups: Sur quoi se concentrent les jeunes startups à part leurs Métriques?

Les startups en phase de démarrage ont énormément de choses à faire. Au fil de leur progression, leurs jours semblent de plus en plus courts. J’ai trouvé que beaucoup d’entre elles consacraient beaucoup de temps dans des choses à moyen et long terme plutôt que de se concentrer sur le présent. Lorsque je leur demande quelles sont les métriques sur lesquelles elles se concentrent, ce qui est important pour elles, etc… la variété de réponses obtenues est surprenante.

Cet article passe en revue les 3 erreurs les plus commises par les startups et explique comment un recentrage sur ses métriques remet les choses en perspective. Gardez à l’esprit que nous nous concentrons sur les startups en phase de démarrage et qui viennent seulement de créer leur entreprise.

1) Pas assez d’ACTION!

Les gens vous recommanderont toujours de lire ce dernier livre sur les startups ou bien les dernières tactiques de marketing pour atteindre des sommets.

Ce n’est pas pour vous décourager d’apprendre mais l’expérience de vos actions déterminera davantage ce que vous aurez appris que vos lectures. La stratégie marketing de quelqu’un d’autre, les canaux de distribution et la négociation commerciale ne sont peut-être pas adaptés à vous. Puisque chaque entreprise est si unique, vous ne saurez jamais quelles sont les meilleures pratiques à moins que vous sortiez et expérimentiez votre activité.

« L’ambition repose sur vos actions » — Gary Vaynerchuk, Entrepreneur, Animateur du AskGaryVee Show

POINT D’ACTION: Réservez-vous un ou deux jours dédiés à la lecture, la recherche, etc. Et consacrez les autres jours à la mise en pratique. (Je peux vous dire, par expérience, que si vous lisez un livre sur les startups, vous n’avez pas besoin de le terminer pour vous entraîner).

J’aime personnellement m’informer sur le marketing des réseaux sociaux car c’est un complément à ma formation de marketing en ligne. Je consacre généralement mon Samedi à apprendre de nouvelles choses. Pour atteindre mon public cible composé de startups, j’essaye tous les réseaux sociaux afin de voir où ma clientèle cible est la plus active et engagée. Je réalise des vidéos éducatives, des retransmissions en direct et des blogs sur Youtube, Facebook, LinkedIn, Instagram, Twitter et Medium. Je cherche quotidiennement les canaux de communication qui fonctionnent les mieux afin de décider quels seront mes futurs investissements en marketing.

2) Se projeter trop loin dans le temps

Les fondateurs sont tiraillés dans tous les sens à cause des nombreuses sources d’influence qui les entourent, que ça soit l’effervescence des évènements de startups, des retours d’amis ou de la famille, des recommandations de partenariats potentiels ou encore des « tu sais à qui tu devrais parler? ». Je suis sur que vous avez des exemples en tête!

Il est peu judicieux de concentrer son énergie sur des partenariats à moyen et long terme, plutôt que de se concentrer sur le prochain essai ou projet pilote.

Exemple: N’attendez pas pour embaucher la personne parfaite qui vous aidera à mettre en place votre projet pilote ou votre test bêta plutôt que de le faire vous-même.

Je l’admets, je suis parfois tombé dans le piège mais une chose m’a encouragée à me concentrer sur les partenariats à établir maintenant, les recommandations à suivre ou bien où allouer mes précieuses 24 heures, l’analyse de mes métriques en temps-réel! (Voir diagramme ci-dessous).

POINT D’ACTION: Marquez vos futures tâches sur une durée de 1 à 3 mois. Si vous pouvez rapidement identifier les missions ou les partenariats possibles à exécuter en un mois, alors inscrivez-les dans votre calendrier sur un délai d’un mois à compter d’aujourd’hui. Vous n’avez pas besoin de tout faire d’un coup et être dépassé par la quantité de choses à faire. Quand tout cela commence à s’empiler, un tas d’opportunités peut facilement devenir un tas de distractions. Une chose pratique à faire est de trouver un rythme. S’il y a une nouvelle ressource ou un nouveau canal à explorer, mettez-le de côté jusqu’à ce que vous ayez complété ce qui est important pour le moment comme faire de votre premier projet pilote un succès!

3) Éviter ses Clients

« La vente est le remède de tous les maux » — Mark Cuban, Shark Tank de ABC, Investisseur, Entrepreneur

Comment les startups peuvent avoir ce remède si leurs clients ne sont pas le centre de leur attention?

Éviter ses clients peut être expliqué de deux façons:

a) Découverte Client: Certains entrepreneurs en phase de démarrage connaissent des cycles de procrastination avant de faire quelconque étude de marché ou enquête sur leur Product Market Fit.

POINT D’ACTION: Pour apprendre à enquêter sur votre Product Market Fit en 24 heures, référez-vous à cet article: https://medium.com/@VenturX_team/comment-trouver-son-product-market-fit-en-24-heures-c00d07c77820

(Il va vous guider à travers les différentes étapes avec des exemples concrets). Si vous voulez un modèle de questionnaire, envoyez-moi un courriel, et je vous en enverrai un!

b) Ignorer les retours de nouveaux clients et réitérer

En tant qu’être humain, nous faisons ce que nous voulons faire et non pas ce que nous devrions faire. Si c’est plus simple pour certains de travailler sur la création d’un beau site internet plutôt que de récolter des retours clients, vous pouvez être sur qu’ils concentreront leurs efforts dans l’option #1.

POINT D’ACTION: Planifiez des rendez-vous avec vos clients pour avoir leurs retours de façon régulière. Essayez de les programmer en avance. Même si vous avez de nouvelles distractions telles que des évènements de startups, embaucher des nouveaux membres dans votre équipe, etc. ces rencontres régulières vont vous assurer de rester au contact de vos clients et montrer que vous ne les évitez pas.

Afin d’avoir des retours pour le lancement du produit VenturX, je programme des appels Skype toutes les 3 semaines avec des amis en startup pour leur montrer la refonte du site et avoir leurs retours. Je contacte aussi une startup, tous les après-midis entre 14H et 16H, pour lui parler de ses Métriques VenturX. Il m’a dit qu’il préférait les notifications SMS. Pour lui montrer ma gratitude, je lui envoie ces rapports individuels journaliers depuis mon téléphone.

Sur quelles Métriques devrais-je me concentrer?

C’est une très bonne question. Une question bien détaillée dans ce livre:

« Lean Analytics: Use Data to Build a Better Startup Faster » — Alistair Croll et Benjamin Yoskovitz

Ils expliquent que les startups devraient se concentrer sur une métrique à la fois, et que cela dépend du type d’industrie et de leur phase de développement. Voici un diagramme détaillé provenant du livre:

Avez-vous découvert dans quelle phase vous vous positionnez?

Génial!

Pouvez-vous déterminer quelle métrique est la plus importante?

Excellent travail!

Maintenant vous pouvez inverser la formule pour vous débarrasser de ces 3 erreurs commises par les startups en phase de démarrage!

Gardez en tête que même si ces informations proviennent principalement de nos observations de startups en phase de démarrage et de jeunes entrepreneurs, de nouvelles informations sont amenées à venir!

Il pourrait y avoir plus qu’une métrique que vous allez pointer du doigt comme un faible Product Market Fit ou des finances trop basses.

En tant que chercheuse dans le monde des startups, je souhaitais vous partager mes observations sur cette industrie fascinante. J’espère qu’avec ce simple guide, les débuts de votre entreprise seront sans heurt! Si vous avez des questions concernant vos métriques, envoyez-moi un courriel à l’adresse sydney.wong@venturx.ca et nous jetterons un coup d’œil ensemble!

Share this:
Posted by VenturX in Blog, Francais, 0 comments
Founder Spotlight: Jennae Gedeon de Ecoeats – Une application alimentaire pas comme les autres!

Founder Spotlight: Jennae Gedeon de Ecoeats – Une application alimentaire pas comme les autres!

Dans cet article nous allons découvrir comment son esprit visionnaire l’a menée à un tel succès chez Ecoeats. Et comment vous pouvez y participer.

In this article we will discover how her visionary spirit led her to such success at Ecoeats. And how can you participate?

Jennae Gedeon

Ce mois-ci, notre équipe a eu l’occasion d’accompagner quelques jours Jennae Gedeon dans les rues de Vancouver. Durant ce temps, nous avons tendu l’oreille pour comprendre comment devenir l’une des entreprises  les plus en vogue de notre génération!

Ecoeats, comme VenturX, souhaite avoir un réel impact sur la société, et avance pas à pas vers l’application qui révolutionnera la vente alimentaire. Au fil de la discussion avec Jennae, nous avons tout de suite compris que son esprit visionnaire et son leadership allaient faire de Ecoeats, une application indispensable.

Tout a commencé lorsque Jennae décide de se lancer dans le Youth Biis Startup Program où elle suit un programme d’accélérateur d’entreprises en démarrage à Vancouver, en décembre 2016. Dès lors, elle fonde Ecoeats et avance à pas de géants. En signant un partenariat avec le Metro Vancouver hub et en participant aux programmes Red Academy et BCIT ISSP, elle établit une base solide pour le lancement de son entreprise.

Phil, professeur au Youth Biis SFU et mentor en affaires, explique ce qui démarque Jennae des autres entrepreneurs ayant participé à son programme.

« Jennae est dynamique, passionnée et sait ce qu’elle veut. C’est généralement le signe qu’une personne est efficace, car elle fait en sorte d’atteindre ses objectifs. Elle a un but précis… très visionnaire! » -̶̶ Philippe, Youth Biis Start-up Program

Ecoeats

Ecoeats

Parlez-nous de votre entreprise

L’application Ecoeats relie les particuliers aux commerçants en proposant leurs produits invendus. C’est l’occasion de découvrir de bons produits de qualité tout en participant à la réduction du gaspillage alimentaire. Ecoeats redéfinit la perception de la durabilité de nos aliments et cherche à convaincre le consommateur que les invendus sont tout aussi délicieux. Selon moi, l’application est une réponse au chaînon manquant dans notre communauté entre le commerçant et le consommateur pour, en fin de compte, mieux manger et consommer de façon durable. C’est l’occasion de répondre aux problématiques du gaspillage alimentaire en proposant de nouveaux canaux de collaboration et de rendre notre monde meilleur.

Ecoeats

Ecoeats invite tout le monde à s’inscrire dès maintenant sur ecoeats.ca.

Quelle est la prochaine étape décisive?

La prochaine étape importante est de préparer le pilote. Le pilote consiste à mettre en place le produit minimum viable, une offre minimum cohérente afin de mettre en relation les épiceries/supermarchés avec les consommateurs et les œuvres caritatives dans le secteur de Metro Vancouver. Venez visiter notre site si vous souhaitez voir quel restaurant ou épicerie fait partie de notre offre depuis l’automne 2017.

Quelle journée type pour notre entrepreneur?

Les scores sur VenturX

Matin, débute à 7 h :

• Réveil pour répondre aux courriels

Après-midi :

• Réunions portant sur les produits pour transformer l’offre à la production minimale viable

• Encadrer les nouveaux membres de notre équipe

• Mener des réunions stratégiques et de partenariats avec nos mentors en affaires, nos collègues et nos associés

• Rédiger des documents Google à titre d’information destinée à l’équipe responsable des produits et de la stratégie

• Créer des infographies très utiles en réunion pour les mémoires visuelles (elles sont géniales!)

Soirée :

• 15 minutes consacrées à la revue et à la mise à jour de son horaire pour la journée suivante

• Mise à jour de son calendrier de projets pour les objectifs à court terme et réponse aux courriels

• Préparation des objectifs à long terme tels que les stratégies de partenariats

Une qualité qui fait de Jennae un leader exceptionnel : son sens de l’organisation! Avec son carnet de notes toujours en main pour écrire la moindre information, elle est une source d’inspiration pour tous les entrepreneurs!

Jennae Gedeon

« Peu importe ce que l’avenir me réserve, c’est quelque chose qui me passionne et qui fera toujours partie de qui je suis! »

Contact Jennae Gedeon at team@ecoeats.ca or on LinkedIn

Share this:
Posted by VenturX in Francais, 0 comments
Comment trouver son Product Market Fit en 24 heures

Comment trouver son Product Market Fit en 24 heures

Parmi les notions à la mode dans le monde de l’entreprenariat; venture capital, accélération, growth hacking, etc. il y en a toujours une qui laisse les entrepreneurs perplexes, le PRODUCT MARKET FIT!

J’ai trouvé ce sujet si intéressant, que depuis 2016, j’en étudie tous les aspects afin de mettre au point un outil capable de le mesurer pour les startups. Voilà comment VenturX a vu le jour, une startup exploitant les données dans le but d’aider les entreprises, en phase de démarrage, à passer du Product Market Fit au financement. Nous nous concentrons sur les indicateurs-clés de performance (ICP) essentiels pour les jeunes entreprises, comme le Product Market Fit.

Chez VenturX, nous offrons les outils qui permettent aux jeunes entrepreneurs de réussir; nous leur recommandons toujours de commencer par déterminer leur Product Market Fit. C’est non seulement une des principales raisons d’échec chez les startups (selon un rapport de CBInsights), mais aussi la plus compliquée à atteindre en raison du travail colossale que peut représenter la collecte de données afin de prouver que son idée répond à un réel besoin.

Cependant, l’évaluation initiale de son Product Market Fit ne nécessite pas forcément beaucoup de temps ou d’argent. Nous allons vous détailler quatre étapes essentielles à suivre pour avoir une vision claire de l’adéquation entre votre idée et son marché.

Top Reasons Startups Fail

CBS Insights

Que signifie le Product Market Fit?

Le Product Market Fit désigne une rencontre et un accord parfait entre un produit et son marché. Le premier à employer le terme, Marc Andreessen, le définit ainsi :

« Product/market fit means being in a good market with a product that can satisfy the market » — Marc Andreessen, Entrepreneur & Co-fondateur de Silicon Valley Venture Capital (Source: http://web.stanford.edu/class/ee204/ProductMarketFit.html)

4 étapes pour déterminer le Product Market Fit

1. Déterminez votre public cible

Si vous ne savez pas par où commencer, demandez-vous: à qui est-ce que vous vendez? Qui a besoin de votre produit/service ?

Après avoir rencontré de nombreux entrepreneurs cette année, j’ai appris que le plus difficile était d’interroger les 5 premiers clients. Pour l’accomplir en 24 heures, pourquoi pas trouver un évènement ou un lieu où se trouve cette clientèle cible? Mais rappelez-vous, vous n’êtes pas ici pour lui vendre quelque chose mais simplement mener votre enquête.

Exemple: Concernant VenturX, une partie des clients ciblés sont les investisseurs en capital-risque. Il me semblait évident que ces investisseurs seraient présents à des compétitions de startups où ils servent généralement de juges. Je savais que participer à un tel évènement serait l’occasion idéale pour collecter un maximum de données en 24 heures.

« Si vous pouvez en faire 5 (interviews clients), vous pouvez en faire 35 » — Robert Bennett, Viatec Accelerator

Astuce: Tout le monde n’aime pas parler à des inconnus, alors pourquoi pas le faire avec un ami qui adore ça! Si vous êtes à Montréal, envoyez moi un message ou laissez un commentaire et je m’occupe de vos 5 premiers répondants!

2. Posez les bonnes questions

J’ai interrogé beaucoup de startups sur leur manière de chercher leur Product Market Fit et ont toutes répondu qu’elles intégraient leurs informations dans un fichier qui ne sera plus jamais réutilisé.

Le problème est qu’elles ne collectent principalement que des données qualitatives et ne savent donc pas comment les comparer. Le recours à des données quantitatives leur permettrait de mieux cerner le niveau de difficultés et d’avantages du marché ciblé.

La solution? Au lieu de poser des questions ouvertes comme « Que pensez-vous de cette idée? », faites en sorte que votre répondant décrive les difficultés et avantages de votre idée en les notant sur une échelle numérique. Voici un exemple de ce à quoi devrait ressembler votre questionnaire. Si vous souhaitez bénéficier d’une copie de ce questionnaire, envoyez moi un courriel à l’adresse sydney.wong@venturx.ca avec comme objet intitulé « Product Market Fit Survey » et je vous l’envoie!

Exemple de Difficulté: Les startups qui ne sont pas prêtes pour un financement font perdre beaucoup de temps aux investisseurs entre les présentations initiales et les due diligences. Les investisseurs finissent généralement par expliquer aux startups qui ont atteint leur Product Market Fit de rester en contact car ce n’est pas le bon moment ou bien de les contacter ultérieurement.

Exemple d’Avantage: Et si vous aviez une solution vous permettant de remplacer votre processus actuel d’inscription aux financements et simplifier vos due diligences? Vous verriez les meilleures startups ayant atteint leur niveau de Product Market Fit avec des notes plus élevées que leur industrie de référence.

Astuce: Toujours poser la question des difficultés avant celle des avantages. Si vous ne faites que parler de votre solution, il ne s’agit plus de recherche mais d’une présentation commerciale!

Astuce: Si vous n’êtes pas certain de votre affirmation concernant les difficultés et les avantages et que vous avez peu de temps, simplifiez-vous la tâche en recensant au moins deux affirmations de difficultés et avantages afin de comparer leurs réponses.

3. Suivez vos réponses

Pour le moment, la plupart des startups ont tendance à suivre et enregistrer manuellement leurs réponses sur un fichier. L’avantage de cet outil est qu’il est familier, facile d’utilisation et vous permet de créer manuellement des graphiques à présenter à votre équipe, à partir de vos données.

L’autre option, c’est d’utiliser notre outil conçu pour les startups. VenturX va vous permettre d’enregistrer les données de vos questionnaires et de calculer automatiquement votre Product Market Fit Score.

Cela ne prend alors que 30 secondes pour avoir votre score comme dans l’exemple ci-dessous ! Essayez vous-même sur www.venturx.ca.

Trouvez votre niveau de product market fit sur le site www.venturx.ca

VenturX

Voyez l’exemple de ma note lorsque j’ai interrogé les investisseurs spécialisés dans les entreprises en démarrage sur leurs Difficultés et Avantages.

Astuce: Ne surtout pas laisser votre clientèle cible voir les réponses des autres, cela pourrait influencer leur jugement.

4. Recommencez !

C’est tout à fait normal de ne pas avoir beaucoup de 9 ou de 10 lors de votre première enquête, il faut simplement rester cohérent. Ne commencez pas à modifier votre affirmation de difficultés et avantages après seulement quelques réponses. Vous saurez si vous êtes sur le bon chemin lorsque vous aurez constamment de bonnes notes (9 et 10) dans vos enquêtes.

Exemple: J’ai dû affiner mon marché cible aux investisseurs de capital-risque spécialisés dans les startups en démarrage plutôt que de m’adresser à tous les investisseurs. Si je souhaite enrichir mon offre avec davantage de caractéristiques, je vais devoir recommencer ce processus avec une nouvelle enquête sur mon Product Market Fit pour une nouvelle clientèle!

Une fois ces étapes complétées, prenez du recul et analysez vos résultats. Que vos notes soient élevées ou basses, vous avez tout de même accompli quelque chose. Vous avez désormais une note quantifiée vous permettant soit de valider votre idée, soit de tenter un nouveau marché cible ou bien d’ajuster votre angle d’attaque. Quoi qu’il en soit, restez fort, motivé, persistant et continuez à quantifier!

Voilà! Vous avez désormais les étapes nécessaires pour déterminer rapidement et efficacement votre Product Market Fit en disposant réellement d’une analyse sur ce que recherche votre marché. Le Product Market Fit est un des ICP sur lequel VenturX aide les startups à progresser en temps réel. Pour plus d’information sur ce sujet ou bien d’autres ICP, visitez notre site www.venturx.ca.

Contactez l’auteur à l’adresse sydney.wong@venturx.ca

Share this:
Posted by VenturX in Francais, 0 comments